Bienvenue sur 1 Oeuvre, 1 Histoire !

Notre site a pour objectif de vous expliquer l'histoire racontée par une oeuvre, religieuse ou mythologique, pour vous permettre d'en comprendre le sens. En effet, l'image servait à raconter des évènements ou des histoires aux personnes ne sachant pas lire mais aujourd'hui leur compréhension est parfois difficile sans les bases de culture générale adaptée.

Dernière oeuvre expliquée : histoire de Loth et ses filles

Cette huile sur toile du début XVIIème siècle, œuvre de Simon Vouet, est exposée au musée des Beaux Arts de Strasbourg. Pour en savoir plus sur le musée des Beaux Arts de Strasbourg.

Histoire de Loth et ses filles

L’histoire de Loth ou Lot, Lut dans le Coran, se trouve dans le Livre de la Genèse et dans le Livre du Juste, apocryphe du XIème siècle.

Loth est le fils d’Aron, un des frères d’Abraham. Abraham et Loth menaient ensemble leur troupeau et vivaient dans le même campement. Mais les pâturages venant à manquer, ils durent se séparer, Abraham restant au pays de Canaan et Loth préférant se rapprocher de la ville de Sodome. En effet, lorsque les conditions climatiques n’étaient pas favorables à leur mode de vie, les nomades se rapprochaient des villes et se sédentarisaient ainsi peu à peu.

Loth et ses filles

 

Un jour, Yahweh annonça à Abraham qu’à cause de leurs péchés Sodome et Gomorrhe allaient être détruites. Loth, vivant à présent à Sodome, Abraham obtint de Dieu que ces villes soient épargnées si au moins dix Justes y vivaient.

Deux hommes, en réalité des Anges envoyés par Dieu pour trouver ces dix Justes, entrèrent dans Sodome et Loth les rencontrant les pria de venir loger dans sa demeure. Avertie de l’arrivée de deux jeunes hommes d’une grande beauté, une foule d’hommes de tous âges assiégea la maison de Loth exigeant qu’il leur livre ses hôtes. Loth, dont les habitants de Sodome avaient déjà tué sa fille aînée Paltith pour avoir nourri un mendiant étranger, ce qui était interdit par la loi, leur proposa en échange de leur livrer ses deux autres filles Pheiné et Thamma, encore vierges, à la place des deux étrangers qui, étant ses hôtes, lui étaient sacrés. La foule refusa et voulut forcer les portes de la maison mais les deux anges frappèrent ces hommes de cécité les empêchant ainsi d’accomplir leur acte odieux .

Les anges avertirent Loth que n’ayant trouvé dix Justes, la ville allait être détruite et l’incitèrent à la quitter sur le champ. Personne de son entourage n’ayant voulu le croire, Loth quitta Sodome accompagné uniquement de sa femme Ado et de ses deux filles, mais ils avaient été avertis qu’ils ne devraient en aucun cas se retourner lors de leur fuite. Loth et sa famille coururent vers la ville de Segor pour s’y réfugier, mais sa femme, s’étant retournée pour voir la pluie de soufre et de feu qui s’abattait sur Sodome et Gomorrhe, fut changée en statue de sel. Loth gagna alors, avec ses deux filles, la montagne pour habiter en sécurité dans une caverne.

Cependant, le temps passant, voyant leur solitude et l’absence d’homme de leur religion, les deux sœurs décidèrent de s’unir avec leur père pour assurer leur descendance. Pour ce faire elles enivrèrent leur père et d’abord l’aînée, puis le lendemain la cadette, purent commettre cet acte sans que Loth ivre ne s’en rende compte.

Détail du tableau de Loth et ses filles

 

De cette union naquirent Moab, le Père des Moabites et Ben-Ammi, le Père des Ammonites. Ces deux peuples furent avec les Philistins les ennemis d’Israël qui les détruisit vers le VIème siècle av.J-CH.

Cet inceste fut la cause de nombreuses exégèses aussi bien chez les Juifs que chez les Chrétiens. Dans le Coran, Loth est considéré comme un prophète, mais l’épisode de la caverne n’y paraît pas. Dans les commentaires hébraïques, si l’acte est certes condamnable, l’union entre un Juif et un païen est tout aussi condamnable. L’avis des Pères de l’Eglise est très partagé et si, en général, par son ivresse, Loth est absout de tout péché, il n’en est pas de même pour ses filles, même si cet acte fut commis dans un but louable pour suivre l’Instruction de Dieu « croissez et multipliez vous ».

L’oeuvre

Très tôt, graveurs et peintres illustrèrent l’histoire de Loth, abandonnant sa fuite hors de Sodome pour l’épisode de la caverne, traité d’une manière plus galante que biblique. Dans cette veine, Simon Vouet nous montre un Loth à la figure réjouie, presque concupiscente, plutôt qu’abrutie par le vin. Il caresse la poitrine offerte de sa fille qui, légèrement en arrière, semble s’ouvrir au dessein de son père.

Loth caressant une de ses filles

 

Sa sœur cadette, la gorge presque dénudée, serre contre elle le vase très ouvragé contenant le vin destiné à enivrer son père et, cachée par lui, regarde craintive mais intéressée, la scène entre son père et sa sœur. La caverne est à peine esquissée, illuminée par le bleu intense du vêtement de Loth.

En savoir plus sur l'artiste

Simon Vouet naît à Paris en 1590 et son père, Laurent Vouet, lui assurera ainsi qu’à son frère une solide formation. Il quitte la France en 1604 et voyage en Angleterre et à Istanbul avant de se fixer en Italie. Après Venise, Naples et Gêne, il s’installe à Rome où il connaît un grand succès, recevant de nombreuses commandes, tant privées que religieuses. En 1629, devenu un Maître du baroque romain, il est appelé en France par Louis XIII (1601 – 1643) qui le charge de la décoration de ses palais du Louvre et du Luxembourg. Il travaille aussi pour le Cardinal de Richelieu et d’autres grands personnages. Passé un peu de mode, il meurt à Paris en 1649. Ses œuvres se trouvent aujourd’hui, aussi bien dans les églises et palais d’Italie et de France que dans les musées du monde entier.

La fille de Loth, tenant le vin

 

 


 

 

Oeuvres chrétiennes

Les symboles des évangélistes

Marie Madeleine

Sainte Elisabeth du Portugal

Le couronnement de la Vierge

Les deux Saints Chevaliers

L'extase de Sainte Thérèse d'Avila

L'ivresse de Noë

Le fruit défendu d'Adam et Eve

Saint Barthélemy

Saint Nicolas

L'arbre de Jessé

Le jugement de Salomon

Le martyre de Saint Pierre

Mise au tombeau du Christ

La communion de Sainte Lucie

Le voile de Sainte Véronique

Le martyre de Sainte Ursule

Le sacrifice d'Abraham

Saint Etienne

Décollation de Saint Jean Baptiste

L'adoration des Rois Mages

La fuite en Egypte

Judith et Holopherne

Le massacre des Saints Innocents

Samson et Dalila

Saintes Juste et Rufine

L'Annonciation

La présentation de Jésus au Temple

Saint Alexis de Rome

Saint Jérôme et le lion

Saint Martin de Tours

Saint Côme et Damien

Les cornes de Moïse

Jonas

Le martyre de Saint André

La création d'Adam et Eve

Le supplice de Saint Jean l'Evangéliste

Le Christ dans les Limbes

Le Bienheureux Agostino Novello

Saint Louis d'Anjou

Sainte Catherine d'Alexandrie

Saint Wendelin

Sainte Agathe

Saint Thomas

Sainte Odile

Sainte Marguerite

Saint Laurent

Le Bienheureux Simon Stock

Sainte Apolline

La Dormition de la Vierge

Sainte Engracia

Saint Fridolin

Sainte Thècle

Saint Sébastien

Sainte Wilgeforte

Santa Reparata

Suzanne et les Vieillards

David et Goliath

Jaël et Sisara

Sainte Catherine de Sienne

Sainte Jeanne du Portugal

Loth et ses filles

 

Oeuvres Mythologiques

Laocoon

Une Niobide mourante

Le suicide du Galate

Persée et Méduse

Le taureau Farnèse

Cassandre

Ulysse et les Sirènes

La naissance de Vénus

Hermaphrodite

Zeus et Ganymède

Le mythe de Flora

Les Dioscures

La sibylle de Cumes

Actéon et Diane

Ariane abandonnée

Ulysse et Nausicaa

Hermès

Harpocrate

Niké

Dédale et Icare

Leda et le Cygne

Hercule et Déjanire

L'Enlèvement d'Europe

Pénélope

Chiron et Achille

Adonis mourant

Hercule libérant Prométhée

L'enlèvement des Sabines

Le sacrifice d'Iphigénie

 

Autres oeuvres

Rinaldo et Armida

Le Départ de Briséis

Le Suicide de Lucrèce

Amour et Psyché

Alatiel

Les amants de Teruel

Mazeppa

L'enlèvement de Polyxène

Porcia