Histoire de Saint Etienne le protomartyr (le premier des martyrs)

Cette huile sur bois de Pere Gasco est située au musée d'Art de Gérone en Espagne.

 

La vie de Saint Etienne

Etienne est le premier martyr de la chrétienté, d’où le nom de protomartyr qui lui est traditionnellement accolé. Son nom vient du grec Stephanos (Le Couronné) car il était un juif helléniste. Dans les Actes des Apôtres les hellénistes sont des juifs de culture et de langue grecques vivant en Palestine. Il lisait la Septante, version grecque de l’Ancien Testament, alors que le judaïsme orthodoxe ne reconnaissait que le texte hébreux.

Tableau de Saint Etienne


La Communauté chrétienne de Jérusalem augmentant, il se crée une certaine tension au sujet des aides apportées aux veuves, car celles des hellénistes se plaignent d’être oubliées ou moins bien servies. Les Apôtres, désireux de se consacrer exclusivement à la prière et à la prédiction, chargèrent l’assemblée des fidèles d’élire sept hommes qui seront chargés du service des tables lors des repas collectifs.

Etienne fut élu à la tête de ces diacres, ainsi qu’ils furent nommés. Mais, outre ces nouvelles obligations, il continua à prêcher et à exalter la nouvelle religion.

 

En 36 ap. J-C prêchant dans la Synagogue des Affranchis (Descendants des Juifs emmenés par les romains en esclavage puis relâchés) ses paroles l’amenèrent devant le Sanhédrin (tribunal religieux présidé par le Grand Prêtre). Lorsqu’il s’exclama qu’il voyait les Cieux Ouverts et le Fils de l’Homme (Jésus) debout à la droite de Dieu, les juifs, horrifiés par ces paroles sacrilèges, le traînèrent hors de la ville et le lapidèrent.

Pendant son supplice il exaltait la Gloire de Dieu, et à l’exemple du Christ, pardonnait à ses bourreaux. Son corps, abandonné sur la voirie fut enterré par les soins de Gamaliel à Caphargamala et retrouvé en 415 suite à une vision du Prêtre Lucien. Son corps fut d’abord transféré à Jérusalem puis à Constantinople. Considéré comme un thaumaturge (faiseur de miracles), des parties de son corps furent dispersées dans diverses églises et couvents de Terre Sainte, mais la plupart de ces reliques furent emportées en Occident par les Croisés.

Il est fêté le 26 décembre. Il est le Patron des tailleurs de pierre et des fondeurs.

Détail de Saint Etienne

 

Le tableau

La peinture de la première moitié du XVIème siècle est une huile sur bois provenant du retable du Prieuré de Sant Joan les Fonts.

Saint Etienne est représenté en Gloire, revêtu de l’habit liturgique du diacre (la dalmatique), assis sur un trône à pattes de lion. Une coquille dorée, typiquement Renaissance, est tenue par deux anges au-dessus de sa tête. Son aube blanche est cependant terminée par une riche broderie. La dalmatique des ministres ordonnés est richement brodée et surbrodée d’or. Il porte au bras gauche son manipule (une bande de tissu) de même matière que la dalmatique.

Détail de Saint Etienne


Pour être reconnu des fidèles, il porte la palme des martyrs, un livre rappelant ses actions de prêche et les pierres ayant servi à la lapidation : deux sur le livre pour son action apostolique, et une sur la tête qui entraîna sa mort. Son visage exprime la tristesse que lui inspire la dureté de cœur de ses juges refusant le Message du Christ.

Pour en savoir plus sur le peintre

 

PERE ou PERAT (Pierre) GASCO – 1522 – 1546 – est le fils de Joan Gasco, peintre originaire de Navarre qui s’établit vers 1502 dans le ville de Vic en Catalogne.

Pere Gasco (Gasco étant leur surnom) travailla avec son père puis, à sa mort reprit l’atelier avec son frère Francesco. Ils travaillèrent pour une clientèle locale mais aussi pour les églises et les monastères de la Garrotxa. Dans ses œuvres Pere Gasco fait coexister les influences gothiques germano-flamande et les nouveautés de la Renaissance Italienne.

 

 

 

Oeuvres chrétiennes

Les symboles des évangélistes

Marie Madeleine

Sainte Elisabeth du Portugal

Le couronnement de la Vierge

Les deux Saints Chevaliers

L'extase de Sainte Thérèse d'Avila

L'ivresse de Noë

Le fruit défendu d'Adam et Eve

Saint Barthélemy

Saint Nicolas

L'arbre de Jessé

Le jugement de Salomon

Le martyre de Saint Pierre

Mise au tombeau du Christ

La communion de Sainte Lucie

Le voile de Sainte Véronique

Le martyre de Sainte Ursule

Le sacrifice d'Abraham

Saint Etienne

Décollation de Saint Jean Baptiste

L'adoration des Rois Mages

La fuite en Egypte

Judith et Holopherne

Le massacre des Saints Innocents

Samson et Dalila

Saintes Juste et Rufine

L'Annonciation

La présentation de Jésus au Temple

Saint Alexis de Rome

Saint Jérôme et le lion

Saint Martin de Tours

Saint Côme et Damien

Les cornes de Moïse

Jonas

Le martyre de Saint André

La création d'Adam et Eve

Le supplice de Saint Jean l'Evangéliste

Le Christ dans les Limbes

Le Bienheureux Agostino Novello

Saint Louis d'Anjou

Sainte Catherine d'Alexandrie

Saint Wendelin

Sainte Agathe

Saint Thomas

Sainte Odile

Sainte Marguerite

Saint Laurent

Le Bienheureux Simon Stock

Sainte Apolline

La Dormition de la Vierge

Sainte Engracia

Saint Fridolin

Sainte Thècle

Saint Sébastien

Sainte Wilgeforte

Santa Reparata

 

Oeuvres Mythologiques

Laocoon

Une Niobide mourante

Le suicide du Galate

Persée et Méduse

Le taureau Farnèse

Cassandre

Ulysse et les Sirènes

La naissance de Vénus

Hermaphrodite

Zeus et Ganymède

Le mythe de Flora

Les Dioscures

La sibylle de Cumes

Actéon et Diane

Ariane abandonnée

Ulysse et Nausicaa

Hermès

Harpocrate

Niké

Dédale et Icare

Leda et le Cygne

Hercule et Déjanire

L'Enlèvement d'Europe

Pénélope

Chiron et Achille

Adonis mourant

Hercule libérant Prométhée

 

Autres oeuvres

Rinaldo et Armida

Le Départ de Briséis

Le Suicide de Lucrèce

Amour et Psyché

Alatiel

Les amants de Teruel

Mazeppa

L'enlèvement de Polyxène

Portia