Histoire de Saint Louis d'Anjou

Cette tempera sur bois, oeuvre de Simone Martini, est visible au musée du Capodimonte à Naples en Italie. Pour en savoir plus sur Naples et le musée du Capodimonte.

Saint Louis d'Anjou par Simone Martini

 

Histoire de Saint Louis d'Anjou

Saint Louis d’Anjou, ou Saint Louis de Toulouse, est né à Brignoles (Var) le 9 février 1274. Son père est Charles II, dit le Boiteux, roi de Naples, comte de Provence, d’Anjou et du Maine. Sa mère est Marie de Hongrie.

En 1284, lors d’un bataille navale destinée à récupérer la Sicile perdue en 1282 (Vêpres siciliennes), Charles d’Anjou est fait prisonnier par le roi d’Aragon Pierre III. En 1288, Charles obtient sa libération à condition de laisser en otage Louis et deux de ses frères. Très pieux et guéri d’une longue maladie, Louis fait vœux d’entrer dans l’Ordre des Franciscains et renonce à ses droits éventuels à la couronne en faveur de son frère cadet Robert.

 

Libéré en 1295, et malgré l’opposition  de son père, il prononce ses vœux dans l’Ordre des Frères Mineurs de saint François.

En 1296, le Pape Boniface VIII le nomme Evêque de Toulouse, poste qu’il accepte à condition de garder la bure franciscaine. Durant son bref ministère à Toulouse, il consacrera tous ses biens, ainsi que les revenus de son évêché à aider les pauvres et les malades, les servant même humblement à sa table.

Se rendant à Rome pour la canonisation de son grand oncle Louis IX (Saint Louis), il s’arrête dans sa ville natale de Brignoles où, épuisé par la tuberculose qui le mine depuis sa captivité, il meurt le 19 août 1297.

Portrait de Saint Louis d'Anjou

 

Ses reliques sont transférées dans l’église des franciscains de Marseille, avant d’être volées par les troupes d’Alphonse V d’Aragon et déposées dans la cathédrale de Valencia (Espagne).

Des miracles lui ayant été attribués après sa mort, il est canonisé le 17 avril 1317 par le Pape Jean XXII. Ses attributs sont – un habit d’évêque porté sur une bure, avec parfois une couronne à ses pieds. Sa fête est le 19 août, jour de sa mort.

 Il est le Saint patron des villes de Brignoles et de Valencia.

L’oeuvre

En 1317, Robert le Sage, roi de Naples depuis 1309, fait venir Simone Martini pour réaliser un retable à l’occasion de la canonisation de son frère Louis.

Ce retable sera aussi une œuvre hautement politique, car il montre Saint Louis d’Anjou, couronné par des anges, et lui-même couronnant son frère. Saint Louis confirme ainsi sa propre renonciation au trône et légitime son frère comme roi de Naples, bien que celui-ci n’ait pas tenu compte des droits de son neveu Charles Robert, fils de leur frère aîné Charles Martel décédé en 1309.

Le retable de grande dimension, tempera sur bois, destiné à l’autel central de l’église Santa Chiara comporte une prédelle et un important panneau supérieur. La prédelle illustre cinq épisodes de la vie du Saint – son acceptation à sa nomination à l’évêché de Toulouse – sa consécration – sa compassion envers les pauvres – ses somptueuses funérailles malgré son désir de simplicité – enfin, par son intercession, un enfant mort est ressuscité.

Le panneau supérieur est encadré par les fleurs de lys des Anjou. Le Saint, assis sur un trône, couronné par deux anges, porte les attributs d’un évêque, la mitre , la crosse, les gants et une riche chasuble portée sur l’humble habit des franciscains. Il regarde fixement le spectateur et presque sans y attacher d’importance va déposer la couronne sur la tête de son frère, agenouillé à ses pieds en habit de couronnement.

Par rapport au hiératisme voulu du panneau central, Simone Martini a pu montrer dans la prédelle toute l’humanité du Saint.

Portrait de Robert le Sage, frère de Saint Louis d'Anjou

 

Les miracles de Saint Louis d'Anjou

 

En savoir plus sur l'artiste

Simone Martini est né à Sienne en 1284 et sera profondément influencé par le Ducio et le gothique français.

Entre 1312 et 1318 il travaille à Sienne (maesta du Palazzo Publico) à Assise ( fresques de la basilique) et  à Naples ( retable de Saint Louis de Toulouse).Vers 1340, il devient le peintre officiel de la Cour du Pape Clément VI et il restera à Avignon jusqu’à sa mort en 1344.

 

Oeuvres chrétiennes

Les symboles des évangélistes

Marie Madeleine

Sainte Elisabeth du Portugal

Le couronnement de la Vierge

Les deux Saints Chevaliers

L'extase de Sainte Thérèse d'Avila

L'ivresse de Noë

Le fruit défendu d'Adam et Eve

Saint Barthélemy

Saint Nicolas

L'arbre de Jessé

Le jugement de Salomon

Le martyre de Saint Pierre

Mise au tombeau du Christ

La communion de Sainte Lucie

Le voile de Sainte Véronique

Le martyre de Sainte Ursule

Le sacrifice d'Abraham

Saint Etienne

Décollation de Saint Jean Baptiste

L'adoration des Rois Mages

La fuite en Egypte

Judith et Holopherne

Le massacre des Saints Innocents

Samson et Dalila

Saintes Juste et Rufine

L'Annonciation

La présentation de Jésus au Temple

Saint Alexis de Rome

Saint Jérôme et le lion

Saint Martin de Tours

Saint Côme et Damien

Les cornes de Moïse

Jonas

Le martyre de Saint André

La création d'Adam et Eve

Le supplice de Saint Jean l'Evangéliste

Le Christ dans les Limbes

Le Bienheureux Agostino Novello

Saint Louis d'Anjou

Sainte Catherine d'Alexandrie

Saint Wendelin

Sainte Agathe

Saint Thomas

Sainte Odile

Sainte Marguerite

Saint Laurent

Le Bienheureux Simon Stock

Sainte Apolline

La Dormition de la Vierge

Sainte Engracia

Saint Fridolin

Sainte Thècle

Saint Sébastien

Sainte Wilgeforte

Santa Reparata

Suzanne et les Vieillards

 

Oeuvres Mythologiques

Laocoon

Une Niobide mourante

Le suicide du Galate

Persée et Méduse

Le taureau Farnèse

Cassandre

Ulysse et les Sirènes

La naissance de Vénus

Hermaphrodite

Zeus et Ganymède

Le mythe de Flora

Les Dioscures

La sibylle de Cumes

Actéon et Diane

Ariane abandonnée

Ulysse et Nausicaa

Hermès

Harpocrate

Niké

Dédale et Icare

Leda et le Cygne

Hercule et Déjanire

L'Enlèvement d'Europe

Pénélope

Chiron et Achille

Adonis mourant

Hercule libérant Prométhée

 

Autres oeuvres

Rinaldo et Armida

Le Départ de Briséis

Le Suicide de Lucrèce

Amour et Psyché

Alatiel

Les amants de Teruel

Mazeppa

L'enlèvement de Polyxène

Portia