Histoire d'Hercule et Déjanire

Cette fresque de Domenico Carella représente Hercule et Déjanire. Elle est située au palais Ducal de la ville de Martina Franca dans la région des Pouilles en Italie.

Le palais Ducal de Martina Franca


L'histoire d'Hercule et Déjanire

Hercule épousa en premières noces Megara, fille de Créon, roi de Thèbes. Dans une de ses  habituelles crises de folie, il tua ses trois fils et son épouse. Après avoir accompli les 12 travaux nécessaires à sa purification, il voulut épouser Déjanire, fille du roi Oenée de Calydon .Mais Déjanire était aussi convoitée par le dieu-fleuve Achéloos. Celui-ci pouvait, comme toutes les divinités des eaux, prendre des formes multiples et il lutta contre Hercule, d’abord sous l’aspect d’un serpent monstrueux, puis d’un taureau, mais il fut vaincu quand Hercule lui arracha une de ses cornes.

Fresque représentant Hercule et Déjanire

Alors qu’Hercule et sa femme cherchaient à traverser le fleuve Evenos alors en crue, le Centaure Nessus proposa de porter Déjanire sur son dos pour lui éviter d’être mouillée.

Mais lors de la traversée le Centaure essayant d’abuser de Déjanire, Hercule le tua d’une flèche empoisonnée par le sang de l’Hydre de Lerne. Mourant, Nessus conseilla à Déjanire de recueillir le sang qui coulait de sa plaie  pour en faire un philtre capable de rendre son mari fidèle.

Déjanire en imprégna une tunique qu’elle offrit à Hercule, mais celle-ci, et c’était la vengeance du Centaure, le brûla d’un feu ardent. De désespoir Déjanire se pendit. Ne pouvant se défaire de la tunique empoisonnée qui collait à sa peau, Hercule s’immola par le feu.

Ses chaires mortelles consumées, sa partie divine rejoignit l’Olympe et son père Zeus. Il y épousa Hébé, déesse de la jeunesse.

Déjanire

 

L’oeuvre

Cette fresque se trouve dans la salle de la mythologie du Palais Ducal où Domenico Carella illustra les vertus du duc Francesco III par divers récits mythologiques peints à fresque dans un camaïeu d’ocre.

Le peintre adopte ici un style résolument romantique. La scène se passe dans un parc légèrement ombragé et parsemé de « ruines antiques » dans le goût du romantisme. Musclé et vainqueur, Hercule, le bas du corps revêtu de sa traditionnelle peau du lion de Némée, regarde Déjanire qui, les bras tendus, admirative et heureuse, s’approche du héros.

Achiloos, qui a retrouvé ici sa forme de serpent monstrueux, sa gueule de dragon ouverte, respirant difficilement, gît à leurs pieds. Les servantes à l’arrière-plan, toutes pâles, se félicitent de la fin heureuse du combat.

Hercule

 

Dans cette composition le duc, en  Hercule,   s’est fait représenter en modèle de courage et d’amour conjugal, même si, le demi-dieu n’était pas un modèle de fidélité conjugale.

En savoir plus sur l'artiste

Domenica Carella, né en 1721 à Francavilla Fontana, mort en 1813 à Martina Franca, se forma à Naples au contact de Francesco Salimena puis de Luca Giordano. Installé à Martina Franca, il réalisa en 1776, avec son fils Francesco, les fresques du Palais du duc Francesco III Caracciolo. Artiste prolifique et apprécié, ses œuvres se trouvent dans de nombreuses églises des Pouilles. Il s’affranchit dans ses peintures du baroque finissant pour tendre vers le naturalisme romantique.

Le dieu-fleuve Achéloos sous sa forme de serpent

 

 

Oeuvres chrétiennes

Les symboles des évangélistes

Marie Madeleine

Sainte Elisabeth du Portugal

Le couronnement de la Vierge

Les deux Saints Chevaliers

L'extase de Sainte Thérèse d'Avila

L'ivresse de Noë

Le fruit défendu d'Adam et Eve

Saint Barthélemy

Saint Nicolas

L'arbre de Jessé

Le jugement de Salomon

Le martyre de Saint Pierre

Mise au tombeau du Christ

La communion de Sainte Lucie

Le voile de Sainte Véronique

Le martyre de Sainte Ursule

Le sacrifice d'Abraham

Saint Etienne

Décollation de Saint Jean Baptiste

L'adoration des Rois Mages

La fuite en Egypte

Judith et Holopherne

Le massacre des Saints Innocents

Samson et Dalila

Saintes Juste et Rufine

L'Annonciation

La présentation de Jésus au Temple

Saint Alexis de Rome

Saint Jérôme et le lion

Saint Martin de Tours

Saint Côme et Damien

Les cornes de Moïse

Jonas

Le martyre de Saint André

La création d'Adam et Eve

Le supplice de Saint Jean l'Evangéliste

Le Christ dans les Limbes

Le Bienheureux Agostino Novello

Saint Louis d'Anjou

Sainte Catherine d'Alexandrie

Saint Wendelin

Sainte Agathe

Saint Thomas

Sainte Odile

Sainte Marguerite

Saint Laurent

Le Bienheureux Simon Stock

Sainte Apolline

La Dormition de la Vierge

Sainte Engracia

Saint Fridolin

Sainte Thècle

Saint Sébastien

Sainte Wilgeforte

Santa Reparata

Suzanne et les Vieillards

 

Oeuvres Mythologiques

Laocoon

Une Niobide mourante

Le suicide du Galate

Persée et Méduse

Le taureau Farnèse

Cassandre

Ulysse et les Sirènes

La naissance de Vénus

Hermaphrodite

Zeus et Ganymède

Le mythe de Flora

Les Dioscures

La sibylle de Cumes

Actéon et Diane

Ariane abandonnée

Ulysse et Nausicaa

Hermès

Harpocrate

Niké

Dédale et Icare

Leda et le Cygne

Hercule et Déjanire

L'Enlèvement d'Europe

Pénélope

Chiron et Achille

Adonis mourant

Hercule libérant Prométhée

 

Autres oeuvres

Rinaldo et Armida

Le Départ de Briséis

Le Suicide de Lucrèce

Amour et Psyché

Alatiel

Les amants de Teruel

Mazeppa

L'enlèvement de Polyxène

Portia