Histoire du centaure Chiron et d'Achille

Cette statue en marbre du XIXème siècle, oeuvre de Rinaldo Rinaldi, est visible à la Ca d'Oro à Venise. Pour en savoir plus sur Venise.

Histoire du centaure Chiron et d'Achille

Chiron est né de l’union du roi des Titans, Cronos (Saturne pour les romains) et de Philyra, une des 3000 filles (les Océanides) d’Océan et de sa femme Téthys.

Statue représentant le centaure Chiron et Achille


Pour échapper à la surveillance jalouse de sa femme Rhéa, Cronos se métamorphosa en étalon pour approcher et s’unir à Philyra. De cette union Philyra donna naissance à Chiron, mi-cheval mi-homme, un Hippocentaure, plus communément appelé Centaure. Voulant échapper à cette honte, l’Océanide demanda aux dieux de quitter son aspect humain, et ceux-ci l’écoutèrent et la changèrent en tilleul.

Ainsi sur le mont Pélion en Thessalie, Chiron grandit, nourri par la sève du tilleul et éduqué par les sages conseils de sa mère que les feuilles lui transmettaient par leur bruissement.

Les dieux Artémis et Apollon (Diane et Apollo chez les romains) lui enseignèrent l’art de tirer à l’arc et de jouer de la lyre. Le contact avec la nature lui donna la connaissance des plantes médicinales.
Il épousa la nymphe Chariclo et ils eurent trois filles et un fils.

Détail de la statue du Centaure Chiron et d'Achille


Sa sagesse et ses connaissances multiples firent qu’il devint le précepteur de nombreux héros de la mythologie grecque tels Asclépios (Esculape chez les romains) qui devint le dieu de la médecine, Pelée le père d’Achille, le rusé Ulysse et Jason l’argonaute.

Mais son élève le plus connu et représenté est Achille le héros de la guerre de Troie. S’il fut nourri de la chair des bêtes sauvages pour devenir aussi fort qu’elles, Chiron lui enseigna aussi à jouer de la lyre, à connaître les vertus médicinales des plantes et à mépriser les biens de ce monde pour ne désirer que la gloire.

Il existe deux versions de la mort de Chiron, dans l’une, lors de son combat contre les mauvais centaures il fut atteint par erreur par une flèche empoisonnée d’Héraclès (Hercule chez les romains) et dans l’autre, il se blessa accidentellement en examinant les flèches d’Héraclès qui lui avait rendu visite dans sa caverne.

Malgré toute sa science médicale, il ne put, ni soigner sa plaie, ni apaiser ses douleurs et il dut, pour mourir, renoncer à son immortalité en faveur de Prométhée, recevant ainsi sa mortalité (ce qui est curieux car Prométhée, fils du Titan Japet était lui-même immortel).

Il fut placé par Zeus (Jupiter chez les romains) dans la voûte céleste  et devint ainsi la constellation du Centaure.

Détail de la statue du centaure Chiron et d'Achille

 

L’oeuvre

Cette œuvre, réalisée en 1817, dont l’intitulé exacte est le Centaure Chiron enseignant la cithare à Achille a tout d'abord été exposée à l’Académie des Beaux-Arts avant d'être déplacée dans la loggia de la Ca d’Oro.

Très habilement le sculpteur concentre sur Chiron l’éducation du jeune Achille. Ainsi le carquois symbolise l’apprentissage du tir à l’arc, la peau de lion la chasse et la nourriture d’Achille enfant mais aussi le destin du Centaure blessé mortellement par une flèche d’Héraclès dont un des attributs est la peau de lion.

D’une main il brandit le plectre et de l’autre il pince les cordes de la cithare que son élève soutient sur sa cuisse.

Ce dernier tend vers son maître un visage confiant, reconnaissant, plein d’un amour presque filial. Le contraste entre les deux corps est saisissant, Achille a toute la grâce d’un éphèbe tandis que Chiron, bien qu’étant un bon Centaure, solidement planté sur ses pattes de cheval, présente un visage à la farouche beauté.

Chiron et Achille

 

En savoir plus sur l'artiste

Rinaldo Rinaldi naît à Padoue en 1793, apprend dès son plus jeune âge la sculpture avec son père Domenico avant de rejoindre l’Académie des Beaux-Arts de Venise. Grâce à une bourse il peut gagner Rome où il devient l’élève de Canova avec qui il travaillera, reprenant à sa mort son atelier.

Bien qu’inquiété et emprisonné après l’épisode de la République Romaine de 1849, il continuera à travailler toute sa vie à Rome. Ses œuvres sont dans le droit fil du style néoclassique de son maître Canova, mais cependant beaucoup plus académique.

Il réalise un grand nombre de monuments commémoratifs, de bustes, de sculptures,  tous inspirés par la mythologie greco-romaine. Ses œuvres, très appréciées de ses contemporains, sont visibles dans de nombreux musées européens.

Statue de Chiron et Achille

 

Oeuvres chrétiennes

Les symboles des évangélistes

Marie Madeleine

Sainte Elisabeth du Portugal

Le couronnement de la Vierge

Les deux Saints Chevaliers

L'extase de Sainte Thérèse d'Avila

L'ivresse de Noë

Le fruit défendu d'Adam et Eve

Saint Barthélemy

Saint Nicolas

L'arbre de Jessé

Le jugement de Salomon

Le martyre de Saint Pierre

Mise au tombeau du Christ

La communion de Sainte Lucie

Le voile de Sainte Véronique

Le martyre de Sainte Ursule

Le sacrifice d'Abraham

Saint Etienne

Décollation de Saint Jean Baptiste

L'adoration des Rois Mages

La fuite en Egypte

Judith et Holopherne

Le massacre des Saints Innocents

Samson et Dalila

Saintes Juste et Rufine

L'Annonciation

La présentation de Jésus au Temple

Saint Alexis de Rome

Saint Jérôme et le lion

Saint Martin de Tours

Saint Côme et Damien

Les cornes de Moïse

Jonas

Le martyre de Saint André

La création d'Adam et Eve

Le supplice de Saint Jean l'Evangéliste

Le Christ dans les Limbes

Le Bienheureux Agostino Novello

Saint Louis d'Anjou

Sainte Catherine d'Alexandrie

Saint Wendelin

Sainte Agathe

Saint Thomas

Sainte Odile

Sainte Marguerite

Saint Laurent

Le Bienheureux Simon Stock

Sainte Apolline

La Dormition de la Vierge

Sainte Engracia

Saint Fridolin

Sainte Thècle

Saint Sébastien

Sainte Wilgeforte

Santa Reparata

Suzanne et les Vieillards

 

Oeuvres Mythologiques

Laocoon

Une Niobide mourante

Le suicide du Galate

Persée et Méduse

Le taureau Farnèse

Cassandre

Ulysse et les Sirènes

La naissance de Vénus

Hermaphrodite

Zeus et Ganymède

Le mythe de Flora

Les Dioscures

La sibylle de Cumes

Actéon et Diane

Ariane abandonnée

Ulysse et Nausicaa

Hermès

Harpocrate

Niké

Dédale et Icare

Leda et le Cygne

Hercule et Déjanire

L'Enlèvement d'Europe

Pénélope

Chiron et Achille

Adonis mourant

Hercule libérant Prométhée

 

Autres oeuvres

Rinaldo et Armida

Le Départ de Briséis

Le Suicide de Lucrèce

Amour et Psyché

Alatiel

Les amants de Teruel

Mazeppa

L'enlèvement de Polyxène

Portia