Histoire de Saint Alexis de Rome

Cet ensemble sculpté en stuc est situé dans la chapelle Saint Alexis de la Basilica dei Santi Bonefacio e Alessio à Rome. Pour en savoir plus sur Rome.

 

La chapelle Saint Alexis de la Basilica dei Santi Bonefacio e Alessio de Rome

 

Saint Alexis de Rome

Il est aussi honoré sous le nom de Saint Alexis d’Edesse ou l’Homme de Dieu. Sa vie nous est connue dès le VIème siècle par des manuscrits syriaques, des synaxaires grecs ainsi que par un poème français du XIème siècle. Venu du monde bysantin son culte se répandit dès le Xème siècle dans toute la chrétienté.

Alexis est né sous le règne de l’empereur d’Occident Honorius (395 – 423) dans une riche famille patricienne romaine. Son père Euphémien et sa mère Aglaïs très pieux partageaient leurs richesses avec les pauvres et les nécessiteux, donnant ainsi au jeune Alexis l’exemple du mépris des richesses. Devant l’insistance de ses parents, il épousa une jeune fille pieuse et vertueuse, mais le soir de leurs noces il la persuada de vivre leur mariage dans la chasteté et prenant tous ses biens s’embarqua pour la Syrie. Arrivé dans la ville d’Edesse où, ayant donné aux pauvres tout ce qui lui restait, il vécut comme un mendiant, logeant pendant 17 ans sous le porche de l’église de la Thetokos. Mais un jour la Mère de Dieu apparut au responsable de l’église et lui intima l’ordre de laisser entrer dans son église son « fidèle serviteur ». Le peuple commença alors à témoigner une grande vénération à Alexis, ce que son humilité ne pouvait supporter. Il retourna à Rome où, rejoignant la maison familiale, il demanda l’aumône à son père qui ne le reconnut pas, tellement les privations qu’il s’était imposé l’avait changé. Il fut autorisé à loger sous l’escalier extérieur de son ancienne maison où, moqué par les serviteurs, il redonnait aux pauvres la nourriture qu’il recevait, ne mangeant le dimanche qu’un petit morceau de pain.

Saint Alexis sous l'escalier


Au bout de 17 ans, se sentant mourir il écrivit sur un parchemin le récit de sa vie. Pendant que le Pape Innocent Ier célébrait la messe dans la basilique Saint Pierre, une voix retentit, incitant les fidèles à chercher l’Homme de Dieu en leur indiquant la maison où ils le trouveraient. La foule se rendit alors à la demeure du sénateur Euphémien où l’empereur Honorius put lire le récit de la vie de renoncement d’Alexis. Son corps fut alors exposé dans la basilique Saint Pierre durant 7 jours pendant lesquels il accomplit de nombreux miracles. Son corps fut enfin porté à l’église Saint Boniface qui devint en 1217 la basilique des Saints Boniface et Alexis.

Les anges autour de Saint Alexis


Une version fait mourir Alexis à Edesse où, avant d’expirer, il aurait révélé sa noble origine. Fêté le 17 février, il est le Saint Patron des pèlerins et des mendiants.

L’oeuvre

Disciple du Bernin, Andrea Bergondi réalisa en stuc une œuvre baroque à la limite du rococo. Saint Alexis est représenté sur son lit de mort, vêtu en pèlerin avec le bourdon du Chemin de Saint Jacques à son côté. Au-dessus de lui se trouvent, dans une châsse de cristal et de bois doré, quelques marches censées être celles de l’escalier sous lequel il vécut 17 ans. Des rayons dorés l’illuminent pendant qu’un ange aux ailes déployées le regarde, et d’une main le désigne aux angelots qui, sur des nuages, tourbillonnent autour du Saint.

L'ensemble sculpté d'Andrea Bergondi représentant Saint Alexis

 

En savoir plus sur l'artiste

Andrea Bergondi est un sculpteur italien actif à Rome au XVIIIème siècle. Nos connaissances le concernant sont très limitées et ses dates de naissance et de décès nous sont inconnus. Il était cependant très apprécié de son temps et fut régulièrement réélu président de l’Académie de Saint Luc entre 1767 et 1778. Il participa à la décoration d’églises et de monuments de Rome et ses œuvres vont du baroque au néoclassicisme.

 

 

 

Oeuvres chrétiennes

Les symboles des évangélistes

Marie Madeleine

Sainte Elisabeth du Portugal

Le couronnement de la Vierge

Les deux Saints Chevaliers

L'extase de Sainte Thérèse d'Avila

L'ivresse de Noë

Le fruit défendu d'Adam et Eve

Saint Barthélemy

Saint Nicolas

L'arbre de Jessé

Le jugement de Salomon

Le martyre de Saint Pierre

Mise au tombeau du Christ

La communion de Sainte Lucie

Le voile de Sainte Véronique

Le martyre de Sainte Ursule

Le sacrifice d'Abraham

Saint Etienne

Décollation de Saint Jean Baptiste

L'adoration des Rois Mages

La fuite en Egypte

Judith et Holopherne

Le massacre des Saints Innocents

Samson et Dalila

Saintes Juste et Rufine

L'Annonciation

La présentation de Jésus au Temple

Saint Alexis de Rome

Saint Jérôme et le lion

Saint Martin de Tours

Saint Côme et Damien

Les cornes de Moïse

Jonas

Le martyre de Saint André

La création d'Adam et Eve

Le supplice de Saint Jean l'Evangéliste

Le Christ dans les Limbes

Le Bienheureux Agostino Novello

Saint Louis d'Anjou

Sainte Catherine d'Alexandrie

Saint Wendelin

Sainte Agathe

Saint Thomas

Sainte Odile

Sainte Marguerite

Saint Laurent

Le Bienheureux Simon Stock

Sainte Apolline

La Dormition de la Vierge

Sainte Engracia

Saint Fridolin

Sainte Thècle

Saint Sébastien

Sainte Wilgeforte

Santa Reparata

 

Oeuvres Mythologiques

Laocoon

Une Niobide mourante

Le suicide du Galate

Persée et Méduse

Le taureau Farnèse

Cassandre

Ulysse et les Sirènes

La naissance de Vénus

Hermaphrodite

Zeus et Ganymède

Le mythe de Flora

Les Dioscures

La sibylle de Cumes

Actéon et Diane

Ariane abandonnée

Ulysse et Nausicaa

Hermès

Harpocrate

Niké

Dédale et Icare

Leda et le Cygne

Hercule et Déjanire

L'Enlèvement d'Europe

Pénélope

Chiron et Achille

Adonis mourant

Hercule libérant Prométhée

 

Autres oeuvres

Rinaldo et Armida

Le Départ de Briséis

Le Suicide de Lucrèce

Amour et Psyché

Alatiel

Les amants de Teruel

Mazeppa

L'enlèvement de Polyxène

Portia