Histoire des amants de Teruel

Ces sculptures réalisées par Juan Avalos, vous pourrez les découvrir au Mausolée des Amants dans la ville de Teruel en Espagne.

Histoire des amants de Teruel

Diego Marcilla et Isabella de Segura s’aimaient depuis l’enfance malgré la différence sociale des deux familles.. Lorsque Diego demanda la main d’Isabella elle lui fut, de bien entendu, refusée, mais le père de la jeune fille lui accorda un délai de cinq années pour qu’il puisse revenir riche et digne d’épouser son Amour.

Les amants de Teruel


Diego s’engagea alors dans les troupes chrétiennes de Pedro II d’Aragon, en lutte contre les musulmans qui occupaient l’Espagne.
En 1217, à l’expiration des cinq années, Diego n’étant pas revenu, le père d’Isabella l’obligea à épouser Pedro de Azagra, fils du Seigneur d’Albarracin. Mais, lorsque Diego revint le lendemain du mariage, riche et victorieux, apprenant qu’Isabella venait de se marier, il entra dans la maison des époux, demandant juste un baiser à son Amour perdu. Mais Isabella, étant à présent mariée, le lui refusa et Diego en mourut de douleur.

Le lendemain, Isabella rentra dans l’église san Pedro où se déroulaient les funérailles de Diego, et s’allongeant sur son corps lui donna le baiser qu’elle lui avait refusé de son vivant. Lorsqu’une personne de l’assistance voulut la relever, elle ne put que constater qu’elle aussi  était morte de chagrin.

Les amants de Teruel

 

Effondrées, les deux familles décidèrent alors de les enterrer côte à côte dans une des chapelles de l’église san Pedro.

C’est ainsi que commença la Légende des Amants de Teruel.

En 1555, au cours de travaux réalisés dans l’église, furent retrouvés les corps momifiés d’un jeune homme et d’une jeune fille que la rumeur populaire attribua immédiatement à ceux de Diego et d’Isabella.

En 1578 les corps furent transférés dans la chapelle des saints Côme et Damien où, durant les XVII et XVIIIèmes siècles, de nombreux visiteurs venaient les voir. Le deux momies très abîmées furent alors abritées dans un coffre, puis transférées dans une annexe de l’église san Pedro. Pendant la guerre civile les deux corps furent mis à l’abri dans un couvent des environs. En 1955, pour célébrer le quatrième centenaire de la découverte des deux corps, le sculpteur Juan de Avalos se proposa de réaliser un mausolée digne de cette triste mais si belle histoire.

Les amants de Teruel

 

Cette histoire a été reprise à plusieurs reprises :

Dès 1619, le notaire Yagüe de Salas fit paraître un document intitulé «Histoire des Amants de Teruel».

En 1635, le dramaturge Tisso de Molina en fit une pièce de théâtre qui fut reprise en 1837 par Juan Hartzenbuch dans le goût romantique de son époque.

En 1889 Tomas Breton écrivit un opéra sur ce sujet.

En France, Raymond Rouleau en fit un film et Edith Piaf une sublime chanson.

Les histoires d’amants, dans le sens premier d’amoureux, qui ne se retrouvent que dans la mort sont fréquentes dans les traditions populaires : Tristan et Yseut  en Armorique – Roméo et Juliette en Italie – Inès de Castro et Pedro I au Portugal – et même Devdas et Parvoti en Inde.

Les mains des amants de Teruel

 

L’oeuvre

Les statues des deux amants, en albâtre, sont placées sous une voûte peinte de rinceaux dorés et blancs sur fond noir, avec un lanternon en trompe-l’œil.

Ils tendent leurs mains l’un vers l’autre, se touchant à peine, leurs visages légèrement tournés pour qu’au Jugement Dernier ils se voient ainsi en premier.

Les deux momies reposent dans les socles de marbre ajouré, soutenus par un ange de bronze pour Isabella et un lion pour Diego.

Des milliers de visiteurs viennent chaque année voir ce mausolée qui semble cependant froid et sans émotion.

Le mausolée des amants de Teruel

 

En savoir plus sur l'artiste

Juan Avalos Garcia Taboado est né à Mérida en 1911. Il se forme à Madrid à l’Ecole des Beaux Arts san Fernando et se spécialise dans la restauration des œuvres antiques. Il enseigne ensuite à l’Ecole des Beaux Arts de Mérida tout en participant à de nombreuses expositions où ses œuvres sont très appréciées. Après la guerre civile, soucieux de ne se consacrer qu’à son art, il s’installe au Portugal avant de retourner en 1950 en Espagne pour participer à la statuaire de la Vallée de Los Caidos.

 Il reçoit de nombreuses commandes nationales et internationales car son style académique était dans le goût de l’époque. En 1974 il est élu à l’Académie san Fernando. Il meurt à Madrid en 2006.

 

Oeuvres chrétiennes

Les symboles des évangélistes

Marie Madeleine

Sainte Elisabeth du Portugal

Le couronnement de la Vierge

Les deux Saints Chevaliers

L'extase de Sainte Thérèse d'Avila

L'ivresse de Noë

Le fruit défendu d'Adam et Eve

Saint Barthélemy

Saint Nicolas

L'arbre de Jessé

Le jugement de Salomon

Le martyre de Saint Pierre

Mise au tombeau du Christ

La communion de Sainte Lucie

Le voile de Sainte Véronique

Le martyre de Sainte Ursule

Le sacrifice d'Abraham

Saint Etienne

Décollation de Saint Jean Baptiste

L'adoration des Rois Mages

La fuite en Egypte

Judith et Holopherne

Le massacre des Saints Innocents

Samson et Dalila

Saintes Juste et Rufine

L'Annonciation

La présentation de Jésus au Temple

Saint Alexis de Rome

Saint Jérôme et le lion

Saint Martin de Tours

Saint Côme et Damien

Les cornes de Moïse

Jonas

Le martyre de Saint André

La création d'Adam et Eve

Le supplice de Saint Jean l'Evangéliste

Le Christ dans les Limbes

Le Bienheureux Agostino Novello

Saint Louis d'Anjou

Sainte Catherine d'Alexandrie

Saint Wendelin

Sainte Agathe

Saint Thomas

Sainte Odile

Sainte Marguerite

Saint Laurent

Le Bienheureux Simon Stock

Sainte Apolline

La Dormition de la Vierge

Sainte Engracia

Saint Fridolin

Sainte Thècle

Saint Sébastien

 

Oeuvres Mythologiques

Laocoon

Une Niobide mourante

Le suicide du Galate

Persée et Méduse

Le taureau Farnèse

Cassandre

Ulysse et les Sirènes

La naissance de Vénus

Hermaphrodite

Zeus et Ganymède

Le mythe de Flora

Les Dioscures

La sibylle de Cumes

Actéon et Diane

Ariane abandonnée

Ulysse et Nausicaa

Hermès

Harpocrate

Niké

Dédale et Icare

Leda et le Cygne

Hercule et Déjanire

L'Enlèvement d'Europe

Pénélope

 

Autres oeuvres

Rinaldo et Armida

Le Départ de Briséis

Le Suicide de Lucrèce

Amour et Psyché

Alatiel

Les amants de Teruel

Mazeppa

L'enlèvement de Polyxène

Portia