Histoire du Bienheureux Agostino Novello

Cette peinture sur bois, oeuvre de Simone Martini est visible à la Pinacothèque Nationale de Sienne en Italie.

Peinture représentant Agostino Novello et des miracles

 

Histoire du Bienheureux Agostino Novello

Agostino Novello, dit aussi le Palermitain, est né vers 1240 à Tarano ou à Terranova. Cependant son nom de baptême est Matteo da Termini, mais d’autres villes de Sicile – Trapani - Taormine ou Palerme se disputent la gloire d’être sa ville de naissance.
Son père était de petite noblesse catalane ce qui lui permit d’envoyer son fils à Bologne pour y faire des études de droit civil et canonique. Il y fit la connaissance de Manfred - fils naturel de Frédéric II de Hohenstaufen – qui, devenu roi de Sicile en 1258, le fit venir à Palerme et le prit comme Chancelier.

Après la bataille de Bénévent en 1266, durant laquelle Manfred fut tué, Matteo, grièvement blessé, décida de changer radicalement de vie et entra comme frère convers dans l’Ordre des Augustins, prenant comme nom Agostino,  dit le Nouveau.
Retiré dans l’ermitage de Santa Barbara près de Sienne, il y travaillait humblement de ses mains, ayant renoncé aux vanités de ce monde.

Détail du tableau représentant le Bienheureux Agostino Novello


Cependant, lors d’un procès qui opposaient les Frères Ermites de Saint Augustin à un avocat de Sienne, celui-ci  reconnut Agostino comme ayant été son condisciple à l’Université de Bologne. Averti de son ancien état de Chancelier, le Général de l’Ordre lui ordonna de recevoir les Ordres Sacrés et le chargea de réformer la Constitution de l’Ordre dont il deviendra d’ailleurs le Général en 12 98.

Le pape Nicolas IV en fit son Confesseur et Grand Pénitencier, poste qu’il conservera sous Célestin V et Boniface VIII.
En 1300 il obtint le droit de se retirer dans le couvent de Saint Léonard où, vivant dans la prière et la pénitence, il n’oubliait cependant pas de créer des Œuvres de Charité.

Il meurt en odeur de sainteté en 1309.
De nombreux miracles lui sont alors attribués puis authentifiés et le pape Clément XIII le béatifia le 11 juillet 1759 et fixa sa fête au 19 mai.

L’oeuvre

Ce retable, tempera sur bois, fut réalisé par Simone Martini en 1324 pour l’église sant’ Agostino de Sienne.
Le panneau central représente Agostino déjà nimbé, alors qu’il n’était encore proclamé ni bienheureux, ni saint.. Il porte la robe noire de son Ordre et tient dans ses mains la Nouvelle Constitution qu’un ange lui souffle à l’oreille. Cette Constitution est donc directement inspirée par Dieu et approuvée par saint Jérôme et saint Cyprien, deux Pères de l’Eglise, placés de part et d’autre au-dessus de lui.

Quatre scènes de miracle disposées deux par deux, encadrent le panneau central. Ceux-ci ayant eu lieu après sa mort, Agostino Novello y apparaît  comme un esprit volant à l’égal des anges.

Un miracle d'Agostino Novello


Chaque scène comporte trois évènements : l’accident – l’intervention du Bienheureux – et l’action de grâce. Les miracles se passent dans une rue,  une chambre, avec de riches détails architecturaux ou dans un paysage de montagne.

Ainsi le Bienheureux sauve un enfant agressé par un loup - rattrape au vol un enfant tombé du balcon - aide à sortir du précipice un cavalier et resssuscite l’enfant tombé de son berceau suspendu.

Un miracle du Bienheureux Agostino Novello

 

En savoir plus sur l'artiste

Simone Martini, naît vers 1280 à Sienne. Il fut l’élève de Menemo di Filippucio dont il deviendra le gendre. Mais c’est surtout  Duccio, le plus grand peintre siennois de l’époque, qui exercera une grande influence sur son style. Il réalise de nombreuses fresques pour le Palazzo Publico  de Sienne, la Basilique Saint François à Assise et le Palais des Papes d’Avignon.
Pour ses polyptyques il emploie la technique de tempera sur bois où il excelle. Même s’il fut influencé par la peinture du Giotto qu’il avait vue à Assise, il reste marqué par le goût  bysantin du Trecento Siennois.

Il meurt en Avignon en 1344. Il y avait fait la connaissance de Pétrarque pour qui il peignit un portrait de Laure, le grand amour platonique du poète.

 

Oeuvres chrétiennes

Les symboles des évangélistes

Marie Madeleine

Sainte Elisabeth du Portugal

Le couronnement de la Vierge

Les deux Saints Chevaliers

L'extase de Sainte Thérèse d'Avila

L'ivresse de Noë

Le fruit défendu d'Adam et Eve

Saint Barthélemy

Saint Nicolas

L'arbre de Jessé

Le jugement de Salomon

Le martyre de Saint Pierre

Mise au tombeau du Christ

La communion de Sainte Lucie

Le voile de Sainte Véronique

Le martyre de Sainte Ursule

Le sacrifice d'Abraham

Saint Etienne

Décollation de Saint Jean Baptiste

L'adoration des Rois Mages

La fuite en Egypte

Judith et Holopherne

Le massacre des Saints Innocents

Samson et Dalila

Saintes Juste et Rufine

L'Annonciation

La présentation de Jésus au Temple

Saint Alexis de Rome

Saint Jérôme et le lion

Saint Martin de Tours

Saint Côme et Damien

Les cornes de Moïse

Jonas

Le martyre de Saint André

La création d'Adam et Eve

Le supplice de Saint Jean l'Evangéliste

Le Christ dans les Limbes

Le Bienheureux Agostino Novello

Saint Louis d'Anjou

Sainte Catherine d'Alexandrie

Saint Wendelin

Sainte Agathe

Saint Thomas

Sainte Odile

Sainte Marguerite

Saint Laurent

Le Bienheureux Simon Stock

Sainte Apolline

La Dormition de la Vierge

Sainte Engracia

Saint Fridolin

Sainte Thècle

Saint Sébastien

Sainte Wilgeforte

Santa Reparata

 

Oeuvres Mythologiques

Laocoon

Une Niobide mourante

Le suicide du Galate

Persée et Méduse

Le taureau Farnèse

Cassandre

Ulysse et les Sirènes

La naissance de Vénus

Hermaphrodite

Zeus et Ganymède

Le mythe de Flora

Les Dioscures

La sibylle de Cumes

Actéon et Diane

Ariane abandonnée

Ulysse et Nausicaa

Hermès

Harpocrate

Niké

Dédale et Icare

Leda et le Cygne

Hercule et Déjanire

L'Enlèvement d'Europe

Pénélope

Chiron et Achille

Adonis mourant

Hercule libérant Prométhée

 

Autres oeuvres

Rinaldo et Armida

Le Départ de Briséis

Le Suicide de Lucrèce

Amour et Psyché

Alatiel

Les amants de Teruel

Mazeppa

L'enlèvement de Polyxène

Portia