Histoire de l'Annonciation

Cette fresque de Fra Angelico est située au couvent San Marco à Florence en Italie. Pour en savoir plus sur couvent San Marco et la ville de Florence.

 

L'Annonciation de Fra Angelico


L'Annonciation

L’Annonciation est le message par lequel l’Archange Gabriel annonce à Marie qu’elle sera la mère du Messie.
Cet événement ne se trouve que dans l’Evangile de Luc.

Six mois après avoir annoncé au prêtre Zacharie que sa femme Elisabeth, cousine de Marie, bien que stérile, donnera naissance à un fils qui sera nommé Jean, l’Ange Gabriel entre dans la demeure d’une femme nommée Marie.

Il la salue en ces termes « Salut remplie de Grâce, le Seigneur est avec toi » Cette phrase débute la prière catholique de l’Ave Maria.

Devant son inquiétude, Gabriel la rassure et lui annonce qu’elle enfantera un enfant qui sera nommé Jésus et qui, Fils du Très Haut régnera sans fin sur la Maison de Jacob.

Comme Marie objecte qu’elle est vierge, l’Ange lui annonce que l’Enfant sera conçu par l’Esprit Saint et la Puissance de Dieu, et non par œuvre humaine. Marie se proclame alors la Servante du Seigneur.

La Vierge dans l'Annonciation de Fra Angelico

 

Dans la tradition de l’Eglise Catholique, Marie est vierge avant la naissance, pendant la naissance et aussi après la naissance. C’est la Virginité Perpétuelle de la Vierge. Ainsi Jésus, conçu par l’Esprit Saint, né d’une Vierge, est à la fois totalement Homme et totalement Dieu.

La fête de l’Annonciation a lieu le 25 mars, donc 9 mois avant Noël.


L’oeuvre

Elle fut peinte entre 1442 et 1443 et visible au haut de l’escalier menant au dortoir des moines. Cette fresque est certainement la plus belle et la plus émouvante du Couvent San Marco.
La scène se passe dans un espace clos, totalement fermé au monde extérieur. Le jardin, symbole du Paradis, où ne sont pas représentés Adam et Eve, comme dans le tableau du musée du Prado, est entouré d’une palissade.

L'ange de l'Annonciation


La chambre de la Vierge est encadrée de colonnes aux chapiteaux corinthiens et ioniques. La porte au fond ne comporte qu’une ouverture fermée par des barreaux comme dans les cellules des moines. L’Archange Gabriel, nimbé, aux ailes multicolores, a les pieds couverts par sa longue tunique comme le veut la tradition pour les Anges Messagers. Les bras croisés, il s’incline vers Marie, assise modestement sur un simple tabouret de bois. Nimbée, et vêtue du bleu marial traditionnel depuis le XIIème siècle, elle accepte, les bras croisés en signe de soumission le dessein de Dieu

La Colombe du Saint Esprit, très effacée, à peine discernable, surplombe la Vierge. Sa présence signifie que l’Esprit Saint la rend féconde dès son acceptation aux ordres du Seigneur.

Un texte de salutation de l’Ange Gabriel apparaît entre les colonnes, tandis qu’un autre texte, sous les colonnes, invite les moines passant devant la fresque à dire un Ave.

En savoir plus sur l'artiste

Guido di Pietro, Fra Giovanni en religion, est un peintre du quattrocento, plus connu en France sous le nom de Fra Angelico. Sa date de naissance est incertaine et pourrait se situer vers 1395 – 1400 à Vichio di Mugello en Toscane.

Détail de l'Annonciation de Fra Angelico


En 1420 il entre au couvent des Frères Dominicains de Fiesole où il sera ordonné prêtre en 1427. Très vite ses supérieurs lui demandent de se consacrer uniquement à la peinture où il excelle, d’abord comme miniaturiste, puis peintre de retables. Ce sont cependant ses fresques qui le font connaître et apprécier par ses contemporains. Il se consacre uniquement à la peinture religieuse.
En 1440 Cosme de Médicis lui confie la décoration du Couvent de San Marco. Il en réalise les fresques entre 1440 – 1445 avec l’aide de Benozzo Gozzoli, son élève puis collaborateur. Le Pape Eugène IV le fait venir à Rome pour la décoration (aujourd’hui disparue) de la Chapelle du Saint Sacrement.
Il commence entre 1447 et 1449 les fresques de la Chapelle San Brizio de la Cathédrale d’Orvieto. Celles-ci seront terminées par Luca Signoreli. En 1450 il peint la Chapelle Nicoline du Vatican. De retour à Florence il est nommé Prieur du Couvent San Marco, puis retourne à Rome où il meurt en 1455.

Jean-Paul II le béatifie en 1982 et le proclame Patron des Artistes en 1984.

 

 

 

Oeuvres chrétiennes

Les symboles des évangélistes

Marie Madeleine

Sainte Elisabeth du Portugal

Le couronnement de la Vierge

Les deux Saints Chevaliers

L'extase de Sainte Thérèse d'Avila

L'ivresse de Noë

Le fruit défendu d'Adam et Eve

Saint Barthélemy

Saint Nicolas

L'arbre de Jessé

Le jugement de Salomon

Le martyre de Saint Pierre

Mise au tombeau du Christ

La communion de Sainte Lucie

Le voile de Sainte Véronique

Le martyre de Sainte Ursule

Le sacrifice d'Abraham

Saint Etienne

Décollation de Saint Jean Baptiste

L'adoration des Rois Mages

La fuite en Egypte

Judith et Holopherne

Le massacre des Saints Innocents

Samson et Dalila

Saintes Juste et Rufine

L'Annonciation

La présentation de Jésus au Temple

Saint Alexis de Rome

Saint Jérôme et le lion

Saint Martin de Tours

Saint Côme et Damien

Les cornes de Moïse

Jonas

Le martyre de Saint André

La création d'Adam et Eve

Le supplice de Saint Jean l'Evangéliste

Le Christ dans les Limbes

Le Bienheureux Agostino Novello

Saint Louis d'Anjou

Sainte Catherine d'Alexandrie

Saint Wendelin

Sainte Agathe

Saint Thomas

Sainte Odile

Sainte Marguerite

Saint Laurent

Le Bienheureux Simon Stock

Sainte Apolline

La Dormition de la Vierge

Sainte Engracia

Saint Fridolin

Sainte Thècle

Saint Sébastien

Sainte Wilgeforte

Santa Reparata

 

Oeuvres Mythologiques

Laocoon

Une Niobide mourante

Le suicide du Galate

Persée et Méduse

Le taureau Farnèse

Cassandre

Ulysse et les Sirènes

La naissance de Vénus

Hermaphrodite

Zeus et Ganymède

Le mythe de Flora

Les Dioscures

La sibylle de Cumes

Actéon et Diane

Ariane abandonnée

Ulysse et Nausicaa

Hermès

Harpocrate

Niké

Dédale et Icare

Leda et le Cygne

Hercule et Déjanire

L'Enlèvement d'Europe

Pénélope

Chiron et Achille

Adonis mourant

Hercule libérant Prométhée

 

Autres oeuvres

Rinaldo et Armida

Le Départ de Briséis

Le Suicide de Lucrèce

Amour et Psyché

Alatiel

Les amants de Teruel

Mazeppa

L'enlèvement de Polyxène

Portia