Histoire de Saints Thècle

Ce grand retable, oeuvre de Pere Johan, est situé dans la cathédrale Santa Maria de Tarragone en Espagne.

Vie de Sainte Thècle d'Iconium

Sa vie a été relatée dans le récit  des Actes de Paul et Thècle, apocryphe du IIème siècle. Son culte se répandit dès le IVème siècle et les Pères de l’Eglise l’appellent - Femme Apostolique – Fille  Aimée de Saint Paul – et Protomartyre  (c’est-à-dire la première femme martyre du christianisme).

Sainte Thècle naît au Ier siècle à Iconium, l’actuelle Konya en Turquie, dans une riche famille païenne. Alors qu’elle était fiancée à un jeune homme nommé Thamyris, Saint Paul vint à Iconium pour y prêcher la Parole de Dieu. Cachée derrière une fenêtre, Thècle l’écouta pendant 3 jours, puis s’étant convertie, rompit avec son fiancé. Furieuse, sa mère la dénonça au Gouverneur Castellius qui la fit emprisonner  à côté du cachot de Saint Paul. Ayant acheté le gardien, la Sainte le rejoignait, l’écoutant, pleurant et baisant ses chaînes. Découverts, ils furent amenés  devant le gouverneur qui  condamna l’apôtre à être flagellé et chassé de la ville alors que Sainte Thècle, elle, fut condamnée à être brûlée vive.

Retable de Sainte Thècle à Tarragone


Amenée au cirque, elle monta joyeusement sur le bûcher mais les flammes s’écartèrent d’elle, brûlant les spectateurs jusqu’à ce qu’une pluie, envoyée par Dieu, éteignit le brasier. Libérée suite à ce miracle, elle rejoignit Saint Paul à Antioche. Là elle refusa  les avances d’un notable du nom d’Alexandre qui, vexé de ses moqueries, la dénonça au gouverneur qui la condamna à être livrée aux bêtes.

La lionne chargée de la dévorer se coucha à ses pieds, la protégeant même des autres fauves lâchés dans l’arène. Elle fut alors jetée dans une fosse remplie de serpents qui furent consumés par un globe de feu. On l’attacha ensuite à des taureaux pour être écartelée, mais les cordes se rompirent la laissant vivante.

Sainte Thècle et les serpents et écartelée


Libérée, elle rejoignit Saint Paul à Myre puis se retira dans une grotte à Séleucie. Elle y vécut jusqu’à l’âge de 80 ans, priant, jeûnant et accomplissant de nombreux miracles. Furieux de ses succès, les médecins païens envoyèrent des hommes pour la déshonorer, mais pour la protéger, la grotte se referma sur elle pour ne jamais se rouvrir.

D’après une autre tradition, elle aurait rejoint Saint Paul à Rome où elle aurait été enterrée à ses côtés. A Maloula, petite ville de Syrie, les chrétiens vénèrent son tombeau, de même qu’à Saint Bonnet de Chirac dans le Gévaudan.

Fêtée le 24 septembre, elle est la Sainte Patronne de Tarragone, ainsi que d’autres localités d’Europe. Elle est invoquée par les paralysés et les agonisants et protège des incendies.

L’oeuvre

Pere Johan travailla de 1429 à 1451 au retable de la cathédrale de Santa Maria de Tarragone qui occupe tout le fond de l’abside centrale et se compose d’un socle, d’une prédelle et du retable proprement dit.
Le socle en marbre blanc, décoré de personnages, rinceaux et des pampres, devait servir de tombe au commanditaire du retable l’Archevêque Dalmau de Mur.

La prédelle, en albâtre peint et doré, est le chef d’œuvre incontesté de Pere Johan et relate en six panneaux le martyr de Sainte Thècle. Au centre de la composition se trouve un Christ mort, soutenu par un ange, avec d’un côté Nicomède et Marie, et de l’autre, Saint Jean et Joseph d’Arimathie. Chaque panneau, encadré de figures féminines surmontées de fins pinacles dorés, est riche de détails qu’il faut prendre le temps d’observer.

Christ du retable de Sainte Thècle

 

1er panneau – pendant que Saint Paul prêche, une mère lui tend son enfant.

2ème panneau – les spectateurs ont le visage brûlé pendant que la Sainte ouvre les bras pour    recevoir la pluie.

Sainte Thècle au bucher


3ème panneau – dans le cirque, les spectateurs perplexes se penchent au-dessus de la balustrade pour voir les fauves aux pieds de la Sainte.

Sainte Thècle et les fauves


4ème panneau – les serpents dans la fosse gisent tués par la boule de feu, tandis que la Sainte joint trois doigts, signe de la Sainte Trinité.

5ème panneau – le bourreau, la corde entre les dents, attache Sainte Thècle, mais les taureaux s’enfuient. Remarquez la mouche sur la plaie de l’un d’eux.

6ème panneau – seul un bras de la Sainte surgit encore de la grotte qui se referme sur elle.

Le retable, divisé en trois niveaux, raconte des épisodes de la vie de la Vierge et du Christ, avec au centre une Vierge à l’Enfant.

En savoir plus sur l'artiste

Pere Johan est né à Tarragone en 1397.

Son père, Jordi de Deu, fut l’esclave du sculpteur Jaume Cascalls qui l’affranchit puis le prit comme collaborateur. Instruit par eux, Pere Johan réalisa ses premières œuvres pour la cathédrale de Barcelone.

L’archevêque de Tarragone Dalmau de Mur lui passa commande du grand retable de Sainte Thècle, ainsi que d’autres œuvres à Poblet et Huesca.

Il suivit son commanditaire à Saragosse en 1436 et y réalisa la prédelle du retable de la cathédrale.

En 1450, le Roi de Naples le fit venir pour travailler à la décoration de l’Arc de Triomphe du Castel Nuovo.

A partir de 1458, son nom ne se retrouve plus sur un quelconque document et les causes de cette disparition nous sont inconnues.

Détail de Sainte Thècle

 

Oeuvres chrétiennes

Les symboles des évangélistes

Marie Madeleine

Sainte Elisabeth du Portugal

Le couronnement de la Vierge

Les deux Saints Chevaliers

L'extase de Sainte Thérèse d'Avila

L'ivresse de Noë

Le fruit défendu d'Adam et Eve

Saint Barthélemy

Saint Nicolas

L'arbre de Jessé

Le jugement de Salomon

Le martyre de Saint Pierre

Mise au tombeau du Christ

La communion de Sainte Lucie

Le voile de Sainte Véronique

Le martyre de Sainte Ursule

Le sacrifice d'Abraham

Saint Etienne

Décollation de Saint Jean Baptiste

L'adoration des Rois Mages

La fuite en Egypte

Judith et Holopherne

Le massacre des Saints Innocents

Samson et Dalila

Saintes Juste et Rufine

L'Annonciation

La présentation de Jésus au Temple

Saint Alexis de Rome

Saint Jérôme et le lion

Saint Martin de Tours

Saint Côme et Damien

Les cornes de Moïse

Jonas

Le martyre de Saint André

La création d'Adam et Eve

Le supplice de Saint Jean l'Evangéliste

Le Christ dans les Limbes

Le Bienheureux Agostino Novello

Saint Louis d'Anjou

Sainte Catherine d'Alexandrie

Saint Wendelin

Sainte Agathe

Saint Thomas

Sainte Odile

Sainte Marguerite

Saint Laurent

Le Bienheureux Simon Stock

Sainte Apolline

La Dormition de la Vierge

Sainte Engracia

Saint Fridolin

Sainte Thècle

Saint Sébastien

 

Oeuvres Mythologiques

Laocoon

Une Niobide mourante

Le suicide du Galate

Persée et Méduse

Le taureau Farnèse

Cassandre

Ulysse et les Sirènes

La naissance de Vénus

Hermaphrodite

Zeus et Ganymède

Le mythe de Flora

Les Dioscures

La sibylle de Cumes

Actéon et Diane

Ariane abandonnée

Ulysse et Nausicaa

Hermès

Harpocrate

Niké

Dédale et Icare

Leda et le Cygne

Hercule et Déjanire

L'Enlèvement d'Europe

Pénélope

 

Autres oeuvres

Rinaldo et Armida

Le Départ de Briséis

Le Suicide de Lucrèce

Amour et Psyché

Alatiel

Les amants de Teruel

Mazeppa

L'enlèvement de Polyxène

Portia